Après deux jours de réflexion, le coach waterlootois a décidé de ne pas quitter le navire.

Avant le match de dimanche face à Solre, Benjamin Chapeau avait prévenu: si son équipe s’inclinait, il quittait son poste d’entraîneur. Au terme de la rencontre, Waterloo a perdu mais le coach a préféré se donner le temps de la réflexion. « Joueurs et direction ne veulent pas que je parte », confiait-il à la sortie des vestiaires.

Ce mardi, après avoir pris le temps de réfléchir, l’entraîneur a annoncé qu’il poursuivait l’aventure à Waterloo. « J’ai beaucoup discuté avec mon entourage et la direction du club. Comme on dit, un capitaine ne quitte pas son navire, même lorsqu’il est à la dérive. Je ne me voyais donc pas abandonner mon équipe dans la difficulté », nous a-t-il confié.