Brabant wallon

Une équipe de décontamination opérait toujours sur les lieux vers 14h30.


Une fuite de trichlorure de bore, un gaz utilisé comme réactif en chimie organique, a été constatée vendredi matin dans un laboratoire de l'école polytechnique de l'UCLouvain, a indiqué la zone de secours du Brabant wallon. Une quinzaine de pompiers brabançons des casernes de Jodoigne, Nivelles et Wavre ont été appelés à intervenir, vers 10h30, dans le bâtiment Euler, situé le long de l'avenue Georges Lemaître. L'alarme s'y est déclenchée à la suite d'une fuite de trichlorure de bore conditionné dans une bonbonne rangée dans une armoire.

La dizaine de chercheurs se trouvant dans les locaux a aussitôt été évacuée par le personnel technique. Personne n'a été blessé.

Une équipe de décontamination opérait toujours sur les lieux vers 14h30. Seul le bâtiment dans lequel s'est produite la fuite de gaz a été évacué. Un périmètre de sécurité a été établi dans le quartier afin de faciliter le travail des services de secours. "Les chercheurs pourront réintégrer les laboratoires dès lundi", souligne la porte-parole de l'UCLouvain.

Le trichlorure de bore est un composé chimique de formule BCl3. C'est un gaz incolore, utilisé comme réactif en chimie organique.