Lors du dernier conseil communal, le collège de Genappe a examiné un point concernant le contrat-programme avec le Centre culturel du Brabant wallon (CCBW) et a proposé de doubler la subvention octroyée. Pour l’instant, elle était de 0,10 euros par habitant et elle passera à 0,20 euros par habitant.

C’est que la Province, forcée de participer davantage au financement de la zone de secours, a dû faire des économies et a raboté quelque peu son subside au CCBW. Le souci, c’est que la Fédération Wallonie-Bruxelles finance les activités à la même hauteur que les pouvoirs locaux (province et communes) et qu’une diminution du soutien local a donc un double impact. D’où la volonté, à Genappe, de tenter de compenser.

Pour le PS, Tiffany Fevery a soutenu l’initiative. Sans blâmer la Province qui doit faire des économie, elle a tout de même glissé que couper dans les budgets de la culture était "difficile à avaler".

On sait que le PS et le MR sont aux commandes en Brabant wallon mais cela n’a pas empêché le bourgmestre réformateur Gérard Couronné de répondre à la conseillère socialiste qu’elle a raison et que le Centre culturel du Brabant wallon faisant du bon travail, c’est pourquoi Genappe veut doubler sa participation.

De plus, un courrier sera envoyé aux autres communes pour leur demander de faire de même. Vincent Girboux, en charge de la culture, a d’ailleurs incité les communes qui ne subventionnent pas d’opérateurs culturels sur leur territoire à augmenter plus encore leur contribution aux finances du CCBW.

Le point a été voté à l’unanimité.