La présence de champignons au pied de l’arbre représente une réelle menace.

Sa silhouette est bien connue des habitants de Genappe qui participent de temps en temps aux activités culturelles, aux stages ou aux ateliers artistiques mis sur pied au Lothier. Des autres aussi puisque cela fait des dizaines d’années que le hêtre planté dans le parc situé à l’arrière du 38 rue de Bruxelles - qui était auparavant le siège de la commune puis du commissariat - fait partie du paysage.

Il est malheureusement en sursis: la commune a remarqué la présence de champignons attaquant cet arbre remarquable, dont la circonférence dépasse 4,5 m.

« Nous avons sollicité la visite des agents du Département Nature et Forêt de la Région wallonne afin d’avoir l’avis d’expert sur l’état sanitaire de ce mastodonte, explique la commune. Nos craintes se sont confirmées: la présence de champignons au pied de l’arbre représente une réelle menace, car c’est à sa base qu’il est directement fragilisé. Nous ne pouvons, en tant qu’autorité communale, prendre le risque de chute de cet arbre qui engendrerait sans aucun doute de nombreux dégâts. »

Un arrêté a été pris en urgence pour ordonner l’abattage. Le hêtre remarquable était toujours debout jeudi après-midi, mais ses jours sont désormais comptés. La Ville garantit qu’un nouvel arbre sera ensuite replanté « en espérant qu’il puisse connaître une histoire aussi belle et longue que le précédent »…