Brabant wallon Une expo pour se replonger dans la grande époque de la boîte de nuit de Baisy-Thy.

Ouvert au public à la fin de l’année 86, le Palladium, la boîte de nuit de Baisy-Thy, a marqué toute une génération d’habitants de Genappe mais aussi de Brabançons wallons, et même de jeunes qui habitaient bien au-delà de la province. C’est que le lieu était mythique avec sa piscine, ses shows laser, ses DJ à la mode qui attiraient un monde dingue chaque week-end, ses soirées à thème…

Éric Tubiermont, grand collectionneur et amoureux d’histoire locale, expose ses reliques du Palladium, de lundi à vendredi, de 9 heures à 17 heures, au Carrefour culturel (38, rue de Bruxelles). On peut y voir des gadgets, des affichettes, des sous-bocks et même les brosses à verres ou encore des porte-manteaux bleus venant de la boîte de nuit. Il y a même les dernières bouteilles qui y ont été consommées !

Le Cercle d’histoire a ajouté des infos sur la ferme des Quatre-Bras, qui abritait la discothèque et qui a été rasée, et le Club des jeunes s’est penché sur l’histoire de la fameuse new beat afin d’éclairer les visiteurs.

Deux activités sont proposées en plus de l’exposition. La première aura lieu le mardi 26 mars à 20 heures : au Carrefour culturel sera projeté le documentaire musical Sound of Belgium, dans lequel Jozef Devillé retrace l’histoire de la musique électronique en Belgique. New beat, belgian house, techno, tout cela devrait parler aux nostalgiques de la boîte de nuit de Baisy-Thy !

La deuxième activité est justement un apéro rétro house, proposé le vendredi 29 mars à partir de 19 heures. Il s’agira en réalité de marquer la fin de l’exposition.