La fin de l’année scolaire a été pour le moins chahutée et certains élèves voient sans doute arriver la rentrée avec appréhension, après la suspension des cours à la mi-mars et des reprises très partielles en juin. La Ville de Genappe a voulu proposer des solutions pour les jeunes du Lothier et a fait appel à plusieurs partenaires : la maison de jeunes Le Bug-1, l’AMO Tempo, le centre culturel ainsi que l’école des devoirs.

"Une équipe de volontaires s’est mise en place et n’attend plus que les élèves intéressés pour les aider dans leur apprentissage en toute convivialité, indiquent les responsables. Il ne s’agit pas uniquement d’une reconnexion au scolaire mais aussi de permettre à certains de profiter d’un moment d’échange sur des craintes éventuelles pour la reprise de septembre."

Concrètement, après s’être inscrits sur le site internet de la ville (www.genappe.be) ou par téléphone en appelant le 067/79 42 44, les jeunes pourront bénéficier d’une petite mise à jour de leurs connaissances ou d’un coup de pouce pour divers cours, du français aux mathématiques en passant par les sciences et les langues.

Les rencontres entre les élèves et ceux qui vont les soutenir sont programmées à partir du 17 août, jusqu’à la rentrée scolaire, dans les locaux du centre culturel, au 38 de la rue de Bruxelles. En fonction des besoins, une prolongation pourrait être envisagée. C’est la maison de jeunes Le Bug-1 qui est chargée de la coordination du projet.