Le conseil communal de lundi prochain entérinera un avenant au pacte de majorité: l’échevin des sports, des finances et de la santé, Hubert Bertrand, a choisi de quitter l’exécutif où il siège sans discontinuer depuis quinze ans. Son successeur, désigné en fonction du nombre de voix obtenue aux élections de 2018, est l’actuel conseiller communal Germain Dalne.

Ce dernier est âgé de 22 ans et deviendra donc, la semaine prochaine, le plus jeune échevin en fonction en Brabant wallon. Il reprendra toutes les compétences de son prédécesseur, et quelques-unes ont été ajoutées comme la politique en matière de « smart city » qui le passionne, ou encore la gestion des cultes que lui cédera la présidente du CPAS, Colette Delmotte.

Le futur échevin ne débarque pas dans des compétences qui lui sont complètement étrangères. Titulaire depuis peu d’un master en droit option « droit public » de l’UCLouvain, il était depuis les dernières élections président de la commission finances du conseil communal, et vice-président de la Régie communale autonome qui gère les infrastructures sportives.

Hubert Bertrand, qui est médecin généraliste, explique avoir dû cumuler pas mal de choses ces derniers mois. Son mandat au sein de l’exécutif, ses activités d’enseignement, et la gestion de son cabinet en pleine pandémie de covid-19. On l’aura deviné, tout ça ne faisait pas vraiment des journées de huit heures et continuer à ce rythme n’était pas raisonnable.

« Germain était au portillon, ça m’arrange », glisse-t-il alors que les membres de la Liste du bourgmestre et la section MR saluent son travail au sein du collège.

« C’est un compagnon de route issu de la société civile, qui a toujours des conseils avisés, soulignait mardi Valérie De Bue. C’est un médecin, une personne de confiance. »

Avec l’arrivée de Germain Dalne, le style sera doute différent, notamment en matière de communication. Le futur échevin assure par contre que ce qui ne changera pas, c’est la volonté d’être à l’écoute des Nivellois.

Le jeune homme, actuellement président des Jeunes MR Brabant wallon, a également choisi de se consacrer à temps plein à son échevinat et à son engagement politique.

« La disponibilité, cela me semble une qualité essentielle, confirme-t-il. Cela permettra d’apporter une grande attention à tous les petits tracas des habitants de Nivelles. J’espère aussi, en exerçant cet échevinat à temps plein, faire avancer les dossiers de manière optimale. »

Parmi les chantiers à mener dans les semaines et les mois à venir, Germain Dalne pointe notamment la réfection de la piste d’athlétisme à la Dodaine et, à plus long terme, le remplacement de l’éclairage de toutes les infrastructures sportives. Il ne perd pas non plus de vue le projet de nouvelle de sport, à concrétiser en même temps que l’école au Val de Thines. Le maintien de finances saines malgré l’impact de la crise sanitaire est un autre chantier d’ampleur, tout comme l’élaboration de nouveaux projets « smart city », notamment pour la mobilité qui préoccupe tous les Nivellois.

V. F.