Ecolo écope de deux échevinats. Victor Pirot rempile

Les négociations ont été menées jusque quatre heures du matin pour finalement déboucher sur un accord de tripartite entre l’Alliance communale (8 sièges) de Sybille de Coster-Bauchau, Ecolo (3 sièges) de Marie Smets et l’équipe (2 sièges) de Nicolas Tancredi. 

De quoi faire bondir Avec Vous (9 sièges) qui gagne pourtant deux sièges. Selon eux, Ecolo aurait déclaré dans la presse vouloir "respecter le choix de l’électeur et choisir la liste qui aura eu le plus gros résultat ». 

Or, Avec vous a le plus d’élus. "Il se fait qu’Ecolo a choisi ce dimanche soir de s’allier avec le MR (Alliance Communale ) et le PS (L’équipe). Ecolo privilégie donc le groupe défenseur du contournement Nord de Wavre, du bassin d‘extensions de crue sur le Pietrebais, du trop à l’immobilier,… Nous avions proposé de co-construire un vrai projet durable pour notre commune. Sans réponse. Nous ne pouvons pas comprendre ! » 

Avec Vous regrette donc le choix en évoquant le fait que ce n’est pas la liste gagnante qui assumera le pouvoir. Dans le clan d’en face, on rétorque qu’en 2006, ce cas de figure était inversé et c’est Sybille de Coster-Bauchau qui malgré son meilleur score (personnel et de liste) s’était retrouvée dans l’opposition. 

Concernant le résultat des élections de ce dimanche à Grez-Doiceau, c’est donc finalement avec 76 voix d’avance qu’Avec Vous (Alain Clabots, 1.219 voix de préférence) a devancé l’Alliance Communale de la bourgmestre Sybille de Coster-Bauchau (1.342 voix de préférence). 

Précisons que si l’Alliance communale perd un siège, elle a pourtant gagné en voix avec 2.765 voix de préférence en 2018 contre 2.681 voix en 2012. L’Equipe par contre a une nouvelle fois chuté, passant de 1.501 à 1.033. Ecolo grimpe de 1.038 voix à 1.221 voix (+1,62%). La progression principale qui est à mettre à l’actif d’Avec vous (2.841 contre 2.234) n’a donc pas été suffisante mais rapporte deux sièges! De quoi faire dire à Nicolas Cordier: « c’est nous que l’électeur a plébiscité ». 

A noter que Défi citoyens fait un siège avec 737 voix de préférence et 8,57%. Sybille de Coster-Bauchau restera donc bourgmestre à Grez-Doiceau. L’Alliance communale gardera la présidence du CPAS et disposera de deux postes d’échevins. Ecolo aura deux échevins (Smets et Francis) alors que l’Equipe en aura un qui sera occupé par l’éternel Victor Pirot, décidé à repartir pour un mandat. 

Les compétences ne sont toutefois pas encore décidées définitivement même si, du côté d’Ecolo, ce sont les similitudes des programmes qui ont dicté le choix de cette tripartite. L'équipe souligne par ailleurs la dignité des négociations entre ls trois listes, évoquant une position des verts qui a évité d’aller dans la surenchère, préférant parler des choses essentielles à leurs yeux, l’écologie et l’environnement dans les années à venir. 

Quant à la fameuse phrase évoquée par Avec Vous qui voyait les verts annoncer aller avec la liste qui fait le plus de voix ,les Ecolos tiennent à préciser que les propos "n’ont pas été réellement cité de la sorte". Et visiblement, n’a été retenu dans un long entretien qu’une partie de phrase sortie du contexte. 

Un communiqué a été réalisé par la future majorité. "Convaincu de la cohérence et de la convergence des programmes, le groupe Ecolo (3 élus) est venu renforcer la majorité actuelle d’Alliance communale (8 élus) et de l’Equipe (2 élus). C’est autour des grands enjeux de la transition écologique et de projets fédérateurs que les trois partis se retrouvent unis lors de cette nouvelle législature. La mobilité ainsi que le développement territorial et environnemental occuperont une place de choix."

Cette alliance est le fruit d’une longue réflexion qui a duré jusque 3 heures du matin, durant laquelle les futurs partenaires ont pu échanger et partager leurs priorités pour la commune, en toute indépendance. "A son terme, c’est le choix du positif et du constructif qui ont amené les trois nouveaux partenaires à signer un accord de majorité. Aujourd’hui, avec 60% des voix des Gréziens, le futur collège communal pourra compter sur une équipe solide et soudée pour le soutenir dans les projets d’importance comme le home Renard, la création d’un réseau complet de mobilité, la mise en place d’un système participatif renforcé... Ils défendront ensemble ces projets et chacun des partenaires aura sa place dans les décisions à prendre tout en étant à l’écoute des autres. Une majorité forte mobilisée autour de projets et non pas autour d’individualités."