Un bilan positif pour les commerçants aclots qui ont mêlé monstres et braderie

C’était une première, ce week-end: pour leur braderie d’automne, les commerçants du centre de Nivelles avaient tenté de conjuguer cette fête aux bonnes affaires avec une grande animation d’Halloween. On sait que les monstres, la possibilité de faire défiler les petits déguisés et les cortèges du genre attirent du monde, et l’idée était de tirer parti de cet engouement de saison pour ouvrir les magasins vendredi en nocturne.

Et l’association des commerçants avait prévu diverses animations, des décorations dans les rues, des stands consacrés aux potirons et aux grimages, et même deux compagnies de monstres pour les faire déambuler en ville.

« La première avec des acteurs qui étaient plus laids les uns que les autres, et la seconde avec des cracheurs de feu qui avaient prévu un final sur la Grand-Place, sourit la présidente de Nivelles Commerces, Fabienne Mahy-Gielen. Il y a eu vraiment beaucoup de monde et les retours sont tous très positifs. Il y avait pas mal de commerces ouverts, ils ont joué le jeu et nous avons reçu des remerciements pour avoir rendu la rue de Namur vivante comme, malheureusement, on n’a plus l’habitude de la voir… »

La Maison de la Laïcité avait transformé ses locaux pour accueillir Dracula, et la MJ avait également rejoint la dynamique insufflée par les commerçants.

« En ce qui concerne les ventes, le jeudi a été un peu bof, le vendredi très bien et le samedi excellent, même s’il n’y avait plus d’animations Halloween. Le public est toujours réceptif aux promotions de la braderie », conclut la présidente de Nivelles Commerces.