La carrière sera à présent gérée par Natagora qui la mettra en valeur

La carrière d’Hannotelet, un petit bijou de 66,2 ares en plein milieu de la campagne lasnoise, est officiellement devenue une réserve naturelle. Celle-ci a été "cédée" par la commune sous forme de bail emphytéotique pour une durée de 30 ans à l’ASBL qui s’occupera de la mettre en valeur comme elle le doit.

Car il faut l’avouer, le site est magnifique et présente d’importants enjeux, notamment biologiques. "Elle est composée de zones sableuses, bien ensoleillées et qui comportent une flore et une faune spécifiques et menacées", explique Julien Taymans, président de Natagora Brabant wallon.

De plus, l’idée est de restaurer ce site potentiel de nidification de l’hirondelle de rivage tout en maintenant une zone de refuge pour la faune locale. "Nous nous occuperons également de la restauration de la qualité des eaux du plan d’eau et de son attrait pour la flore et la faune aquatiques."

Par contre, le site ne sera pas accessible au public en tout temps. "C’est assez dangereux de s’y aventurer seul et des sessions seront organisées pour ceux qui souhaiteraient la visiter", continue Julien Taymans.

Et la phase de restauration du site a déjà débuté avec un déboisement partiel et un débroussaillage des versants sableux en vue d’y reconstituer une végétation typique des sables dénudés et ensoleillés.

Mais une fois que la restauration du site sera terminée, il faudra encore s’en occuper et ce sera l’une des tâches de Natagora. "En vue de maintenir les milieux sableux ensoleillés, un débroussaillage manuel périodique ainsi que des petits étrépages devront être mis en œuvre. Il y aura également une surveillance du cerisier tardif sans oublier le projet éventuel de pâturage extensif ovin/caprin qui pourrait également être étudié en vue de compléter la gestion manuelle."

Cette nouvelle réserve naturelle porte ce total à onze en Brabant wallon. Natagora en a ajouté deux dans son escarcelle en 2018. "C’est une bonne année", sourit Julien Taymans alors que la première réserve naturelle du Brabant wallon était inaugurée en 1976.