Le collège a tranché sur l’épineuse question de la plaine de jeux dans le nouveau quartier

La question revient régulièrement au conseil communal: quand arrivera la plaine de jeux prévue dans le quartier du Petit Baulers, et à quel endroit ?

L’aménagement de cette plaine était prévu en charge d’urbanisme au stade de la délivrance du permis, dans les années 2000. Il s’agissait donc d’une obligation pour le promoteur et l’infrastructure devait être construite du côté de la rue de Sofia. Mais une fois les premiers habitants installés, une pétition a circulé pour qu’il n’y avait pas de plaine de jeux à cet endroit.

Le dossier a été mis au frigo durant quelques temps et en 2008, une enquête a été menée par les membres du partenariat local de prévention (PLP), en concertation avec les comités de quartier. Les résultats ont fait apparaitre que deux tiers des habitants étaient favorables à l’implantation d’une plaine de jeux.

© D.R.

Un tiers n’en voulaient donc pas et parmi ceux qui étaient favorables, la question de la taille de l’infrastructure et celle de la localisation étaient loin de faire consensus. La nouvelle majorité a repris le dossier après les dernières élections, avec pour mission de trancher entre les attentes de ceux qui voulaient des jeux pour enfants dans le quartier et d’autres qui craignaient les nuisances…

En novembre dernier, un consensus semblait se dégager pour implanter trois jeux à proximité du petit étang du quartier mais lors d’une nouvelle réunion, juste avant le confinement, les opposants avaient repris vigueur.

Finalement, le collège communal a tranché lundi soir. Un petit train, destiné à amuser les enfants de 0 à 10 ans, sera placé à proximité de l’étang. Deux bancs seront ajoutés pour que les parents s’installent.

« Je confirme qu’il s’agit d’une charge d’urbanisme: le promoteur finance toute l’installation et cédera ensuite la plaine à la Ville qui s’occupera de l’entretien », indique l’échevin des travaux, Pascal Rigot.