Brabant wallon Le projet d’implantation à Perwez fait déjà grincer des dents au sein de la population.


Les ULM à Perwez, visiblement, ils ne sont pas les bienvenus, ou du moins pas pour y installer une "base" dans la commune. En effet, il y a quelques jours, le bourgmestre, Jordan Godfriaux, expliquait qu’un projet d’implantation d’un site ULM sur la commune allait peut-être être à l’étude. "Je tiens à informer les habitants que nous avons imposé aux porteurs du projet une information/concertation avec la population avant une introduction éventuelle de projet, explique le maïeur. Il n’y a pas de dossier à la commune pour l’instant donc. L’objectif est de vous permettre de donner votre avis et de travailler en toute transparence. Le collège est évidemment très attentif à votre avis comme convenu dans notre programme."

Mais avant même que le dossier ne soit officiellement rentré, il fait déjà grincer des dents au sein de la population. Pour rappel, l’ULModrome de Liernu doit impérativement déménager à la suite de l’implantation d’éoliennes à proximité et c’est du côté de Perwez, sans en dévoiler le lieu précis, qu’il souhaiterait s’installer, au grand désarroi d’une partie de la population.

Mais pourquoi sont-ils aussi réfractaires à cette arrivée ? Plusieurs raisons à cela. "La commune n’en tirera que peu voire aucune compensation financière et ce projet ne créera aucune valeur d’intérêt public, explique une partie des riverains. Les nuisances sonores générées par ce sport de loisir, tout respectable qu’il soit, sont importantes. Sans compter la violation de l’intimité des habitants."

Ils pointent également l’implantation future d’un hangar qui dénaturerait avec le paysage agricole de la région ou encore la fréquentation du site qui pourrait générer un trafic significatif sur ces chemins de campagne là où enfants et promeneurs viennent chercher tranquillité et sécurité.

On l’a bien compris, avant même que le projet soit officiellement déposé à la commune, il fait déjà presque l’unanimité… contre lui. Afin de pouvoir évoquer les grandes lignes de ce dossier, une réunion d’information est prévue le 6 juin prochain à 19 heures dans la salle située dans la rue de Dizeaux numéro 10. Nul doute qu’elle sera bien garnie pour l’occasion.