Le nombre de transactions immobilières a augmenté de 14,3% en Belgique cette année par rapport à 2020. Cette hausse s'observe dans les trois Régions du pays: +14,3% en Wallonie, +11,1% à Bruxelles et +14,7% en Flandre, selon les données du baromètre immobilier des notaires. Contrairement aux années précédentes, le volume des transactions a diminué, de 11,3%; au second semestre par rapport au six premiers mois de l'année.

Par rapport à 2019, le nombre de transactions est en hausse dans toutes les provinces belges, à l'exception du Brabant wallon. L'augmentation a été la plus importante dans les provinces de Luxembourg et de Namur avec respectivement +23,6% et +20,8%.

L'an dernier, les acheteurs ont déboursé en moyenne 297.661 euros pour un logement, soit 7,5% de plus qu'en 2020.

Au niveau régional, le prix des maisons a le plus augmenté en Flandre. Les acheteurs d'une maison l'ont payée en moyenne 329.747 euros (+4,7%). En Wallonie, le prix moyen y était bien plus bas avec une moyenne de 222.634 euros (+3,7%). Les maisons bruxelloises restent les plus chères avec une moyenne de 528.057 euros (+3,1%). Au niveau des provinces wallonnes, les plus fortes hausses de prix ont été enregistrées dans les provinces de Luxembourg et de Namur. Le Brabant wallon reste de loin la province la plus chère. Les acheteurs y paient en moyenne 388.976 euros pour une maison. En province de Luxembourg, le prix moyen est de 244.611 euros (+5,7%), à Namur de 229.275 euros (+5,3%,).

Un appartement dans notre pays coûtait en moyenne 257.228 euros en 2021, soit une augmentation de prix de +2,3 % par rapport à 2020.