Le bourgmestre Pierre Huart est passé jeudi matin de l’hôtel de ville au palais de justice, le temps d’une audience – à huis clos – de la chambre du conseil du tribunal du Brabant wallon. Nous l’avions annoncé dans nos colonnes, le maïeur aclot a déjà déposé plusieurs plaintes à l’encontre d’un Nivellois qui a envers lui une attitude injurieuse voire menaçante, avec notamment des jets de canette lorsque les deux protagonistes se croisent en rue.

L’audience de jeudi matin concernait la suite à donner à ces plaintes. Le suspect n’était pas présent en personne, mais il était représenté par son avocate. Il n’est pas vraiment un inconnu pour la justice aclote, puisqu’il a déjà été cité plusieurs fois devant le tribunal correctionnel.

Il a d’ailleurs dans le passé écopé de dix mois de prison avec sursis pour avoir volé… son dossier au sein du palais de justice. Après un incident avec un policier, une transaction lui avait été proposée et il était venu consulter au greffe les documents concernant cette affaire. Mais il avait déchiré un PV devant la greffière, avant de quitter le palais de justice avec son dossier, menaçant un garde qui avait tenté de l’empêcher de sortir.

En ce qui concerne l’audience de jeudi, le bourgmestre de Nivelles a relaté les faits dont il a été victime de 2017 à 2019, et précisé que les agissements du Nivellois à son encontre avaient continué par la suite. Le procureur du Roi a demandé le renvoi de l’affaire devant le tribunal correctionnel.