Députée provinciale du Brabant wallon depuis 2012, la socialiste tubizienne Isabelle Kibassa-Maliba a décidé mercredi de mettre un terme à son mandat pour raisons personnelles. Le PS du Brabant wallon a pris acte de cette décision et souligne que les politiques mises en place par la députée provinciale seront poursuivies par son cabinet et sa remplaçante, dont le nom est déjà connu. Il s'agit d'Isabelle Evrard, de Court-Saint-Etienne, qui était jusqu'à présent présidente du conseil provincial du Brabant wallon. Cette présidence sera reprise par le conseiller provincial Louison Renault, de Nivelles.

"Seule députée socialiste au sein du collège provincial, Isabelle s'est battue au cours de ces années pour faire aboutir des dossiers qui lui tenaient à cœur, indique le PS du Brabant wallon. On pense notamment à la Nuit Africaine, le label Made in BW qui met en valeur nos producteurs locaux, les Trophées Incidences qui récompensent les initiatives novatrices en matière de développement durable, le salon Créations ou encore le Marché du chocolat. Isabelle a, en outre, travaillé au rapprochement du monde de l'entreprise avec celui de l'enseignement et a œuvré à l'inauguration de nouvelles filières dans l'enseignement provincial."

Le remplacement d'Isabelle Kibassa-Maliba au sein du collège provincial permet l'arrivée d'une nouvelle conseillère provinciale socialiste: il s'agira de Victoire Scorey, qui prêtera serment le 29 avril prochain. Cédric Verté garde ses fonctions de chef de groupe PS.

De son côté, le partenaire de majorité MR salue la décision qu'a prise la députée provinciale. "Isabelle nous indique aujourd’hui ne plus pouvoir s’investir à 100% dans la noble mission qui lui a été confiée. Cette décision courageuse et difficile l’honore, tant elle s’est investie avec détermination pour les citoyens et acteurs du Brabant wallon notamment dans les matières de l’enseignement, l’économie, l’agriculture ou le tourisme", indique le président du collège provincial Tanguy Stuckens.