Le prévenu avait écopé en 2013 de 20 ans de prison pour vol avec violence et viols

Le tribunal correctionnel du Brabant wallon a condamné lundi un détenu de la prison d'Ittre à quinze mois d'emprisonnement ferme pour une altercation avec ses gardiens. Jérôme Mengue, surnommé par la presse le "violeur en série", purgeait sa peine de vingt ans d'emprisonnement à laquelle il avait été condamné en 2013 quand il s'est montré violent envers des gardiens. Il a nié ce comportement à l'audience. Un certificat médical fourni par une victime a toutefois fait état de coups et d'une morsure à la main. L'incident qui a opposé Jérôme Mengue à plusieurs agents pénitentiaires avait trait à la découverte d'une montre dans la poche du détenu. L'alerte d'un portique de sécurité s'est enclenchée alors que M. Mengue revenait d'une visite au parloir. Elle était restée muette lorsque le prévenu était passé dans l'autre sens.

Les gardiens ont déduit que la montre en question venait d'être offerte au détenu et voulaient la confisquer. M. Mengue, lui, affirmait être en possession de ce bijou depuis son entrée dans l'établissement pénitentiaire.

Après une discussion qui n'aboutissait pas, il a été mis au sol puis conduit au cachot. Dans le feu de l'action, un gardien a reçu des coups et a été mordu à la main, subissant un traumatisme qui l'empêche encore de travailler en contact direct avec des détenus.