Déjà bien connu de la justice, Joachim et sa compagne étaient connus dans tous les magasins Colruyt de la Région. En 2020, de Rebecq à Nivelles en passant par Tubize et Braine-le-Château, ils ont multiplié les vols de bouteilles de whisky dans ces magasins. Interpellés, ils recommençaient quelques jours plus tard.

Parfois, des amis les ont accompagnés et il est également d’un vol commis de nuit dans une friterie, en août dernier. Le couple ne nie pas mais Joachim précise qu’il fallait bien manger. Devant le tribunal correctionnel, la présidente a rectifié: manger sans doute, mais aussi acheter de la cocaïne quotidiennement, et ce n’est pas gratuit…

Ennuyeux aussi, un vigile a été bousculé pour permettre la fuite du couple, à Braine-le-Château le 30 juillet. « Ce n’était pas méchant, j’ai voulu me dégager », a tenté le Tubizien, poursuivi pour vol avec violence.

Le jugement a été rendu lundi et souligne, pour Joachim, la gravité des faits commis, le nombre de vols, la violence exercée pour s’échapper ainsi que ses multiples antécédents judiciaires. En récidive, il écope de dix-huit mois d’emprisonnement ferme. Sa compagne, elle, s’en tire avec la suspension probatoire du prononcé. Pour bénéficier de cette mesure de faveur, elle devra notamment prouver qu’elle ne consomme plus de stupéfiants et se prêter à un suivi médico-psychologique.

Les autres prévenus écope de peines allant d’un à quatre mois de prison avec des amendes montant jusqu’à 400 euros, bénéficiant toutefois d’un sursis pour l’emprisonnement.