Depuis quelques semaines la vaccination a connu un solide coup de boost au sein du Brabant wallon et les différents centres de vaccination tournent à plein régime. Et bien évidemment, celui de Perwez ne déroge pas à la règle. Mieux même : il a clairement l’intention de passer à la vitesse supérieure.

Comment ? En ouvrant la vaccination… sans rendez-vous. Mais attention, pas de manière permanente. Il s’agit d’une action exceptionnelle qui se tiendra ce vendredi 25 juin mais qui pourrait se reproduire en fonction de son succès. "On s’est rendu compte que tous les habitants de la région ont, logiquement, eu l’occasion de prendre rendez-vous pour se faire vacciner, explique Nicolas Lacroix, le coordinateur du centre de vaccination. Notre idée est donc de proposer une sorte de journée portes ouvertes où les personnes qui le souhaitent pourront venir se faire vacciner sans devoir prendre rendez-vous."

Une initiative qui se tiendra donc pour la première fois ce vendredi 25 juin de 9 h à 18 h avec un objectif bien précis. "Nous avons envie de toucher les 16-17 ans qui peuvent se faire vacciner à présent ou encore toutes les personnes qui étaient peut-être réticentes il y a quelques semaines et qui ont changé d’avis."

Seule obligation pour se faire vacciner sans rendez-vous tout de même : disposer d’un numéro de registre national belge. "Au total, nous pourrons prendre jusqu’à 400 personnes sans rendez-vous et on fonctionnera sur le principe du premier arrivé, premier servi, continue Nicolas Lacroix. Bien évidemment, pour les personnes qui ont déjà réservé un rendez-vous pour ce jour-là, il est toujours bien d’actualité. Cela ne change rien du tout."

Concrètement, une file parallèle sera mise sur pied pour orienter les personnes qui ont pris rendez-vous des autres. Et si le succès est au rendez-vous, l’action pourrait bien se reproduire à l’avenir. "Si c’est un succès, on pourrait rouvrir le samedi ou encore réitérer l’action au mois de juillet et au mois d’août. Nous avons vraiment envie de vacciner un maximum de personnes", conclut le coordinateur du centre de vaccination de Perwez.