Le conseil communal décide de décentraliser une partie de son offre sportive

PERWEZ Entre le cimetière, l’école et la plaine de jeux. Telle sera la localisation de la salle multisports que le conseil communal de Per-wez a décidé de construire à Thorembais-les-Béguines.

“Deux motivations soutiennent ce projet” , a expliqué André Antoine, ministre wallon des Sports et bourgmestre en titre. “Il y a d’abord l’occupation quasi complète du centre sportif de Per-wez. Ensuite, l’insatisfaction de certains clubs qui ont des difficultés de voisinage comme le judo, ou le ping-pong qui doit s’entraîner en même temps que le volley.”

Une telle infrastructure, subsidiée par le département Infrasport de la Région wallonne, aurait aussi l’avantage de pouvoir faire office de salle de village.

Mais, à l’instar de l’Oasis de Thorembais-Saint-Trond ou du futur nouveau Kibboutz d’Orbais, il ne sera pas question d’y organiser des soirées dansantes.

Autre avantage : il ne faudra plus payer un bus pour emmener les écoliers au centre sportif de Perwez.

De belles économies en perspectives, selon l’échevin de l’Enseignement, Xavier Cornet d’Elzius. Quant à la cafétéria, elle a été justifiée par le collège par la nécessité pour les clubs d’avoir des recettes.

En terme de parkings, des emplacements devraient être prévus en épis le long du mur du cimetière. Quant au coût du projet, il n’a pas encore été estimé formellement mais le marché de l’auteur de projet est, lui, fixé à 75.000 €.

En ce qui concerne le vote, si les élus DRC et PS (seul Serge Heusling était présent) ont approuvé le point, les quatre MR.AIR et l’Écolo ont préféré s’abstenir.

Les libéraux ont argumenté qu’ils attendaient davantage de précisions sur le dossier tandis que le Vert s’est inquiété des répercussions éventuelles sur le quartier.



© La Dernière Heure 2012