Brabant wallon La dernière vidéo du bourgmestre de Rebecq n’est pas au goût de la cheffe de file MR, Sophie Keymolen.


Il y a quelques jours, le bourgmestre de Rebecq Dimitri Legasse (PS) postait une courte vidéo où il aborde le dossier chaud de cette législature : l’extension de la carrière de Quenast et la suppression de la drève Léon Jacques. " C’est une voirie importante de notre commune", rappelle le maïeur en campagne pour les élections régionales. "Ce ne sont pas moins de 8 000 véhicules par jour qui passent ici et qui risquent ainsi demain d’être déversés dans le centre de nos villages. Ce serait irresponsable en tant que mandataire public de ne pas réagir. Il nous faut trouver une voirie alternative, une solution de remplacement. "

L’exploitant de la carrière a d’ores et déjà proposé un tracé et l’a présenté lors d’une réunion d’information qui a réuni plus de 200 personnes. Un tracé qui n’est pas idéal, estime le bourgmestre qui appelle les Rebecquois à émettre leurs remarques et critiques envers le projet des carrières dans le cadre de l’enquête publique qui court jusqu’au 10 mai. " Donnez-nous de la matière pour pouvoir critiquer et amender ainsi le tracé ", conclut-il.

Mais le clip n’est pas du tout au goût de la cheffe de file MR, Sophie Keymolen, désormais dans l’opposition, qui y voit un coup de pub en pleine campagne électorale. " C’est bizarre qu’il appelle tout à coup les gens à donner leur avis" , s’étonne la libérale , 2e suppléante à la Chambre. "Cela fait plus de 12 ans qu’il est à la manœuvre. Il connaît le dossier mieux que personne pour l’avoir étudié. C’est à nouveau de la manipulation comme lorsqu’il s’est dit tête de liste alors qu’il avait promis d’être bourgmestre à temps plein. La séquence est interloquente. Il demande l’avis des gens alors que c’est du tout cuit. "