Depuis maintenant près de six ans, en 2015 très exactement, l’école communale des Loû, située à Oisquercq, a quelque peu changé sa manière de concevoir l’éducation et l’enseignement. L’idée : axer leur enseignement autour du bien-être de l’enfant. "Cela implique qu’un enfant se sente bien dans ses baskets, ce qui lui permet d’être plus ouvert à l’apprentissage, explique Marjorie Pollé, la directrice de l’établissement scolaire. De plus, quand ils se sentent bien, il y a moins de conflits et ils se comportent mieux entre eux."

Un beau projet qui a permis aux élèves de la 3e à la 5e primaire d’assister, une fois par semaine, à ce que l’on appelle une "classe de paix". "Concrètement, il s’agit d’activités articulées autour de thèmes comme l’émotion chez les plus petits, ou encore le respect de l’autre et la confiance en soi. Pendant 50 minutes, ils discutent entre eux, font des petits exercices et des jeux coopératifs. L’idée est vraiment d’axer sur le respect de l’autre."

Chez les plus grands, les thèmes abordés sont plus globaux comme la paix mondiale, qui commence près de chez soi, ou des sujets d’actualité. "Ils apprennent également à gérer un conflit et à gérer leurs émotions, continue la directrice de l’école des Loû. Quand il y a une dispute dans la cour de récréation, ils essayent de trouver, ensemble, des solutions en s’écoutant. Leur phrase fétiche, c’est de faire aux autres ce que tu aimerais qu’on te fasse."

Des exercices qui, à terme, permettent aux enfants de devenir des médiateurs dans la cour de récréation. "C’est devenu la philosophie de l’école, sourit Marjorie Pollé qui pointe un petit "problème". Le seul souci, c’est que cela a un coût, pour faire venir les animateurs notamment, et qu’on est donc limités de la 3e à la 5e primaire. Mais la philosophie s’applique bien à toute l’école. On croit vraiment en cette manière de faire et c’est un travail sur le long terme."

Une manière d’enseigner qui a été adoptée suite à un appel de l’ASBL Éducation Globale et Développement et qui leur permettra, officiellement, de recevoir, le 28 mai prochain, le label "École de la Paix". "Nous sommes étonnés de recevoir ce label. Maintenant, on est dedans depuis 2015 et je pense que nous sommes récompensés pour notre assiduité", conclut la directrice de l’école des Loû à Oisquercq.