Lors d’un précédent conseil communal, les problèmes d’humidité que connaît l’église de Sart-Dames-Avelines avaient déjà été évoqués. Cette semaine, il en a été à nouveau question mais via la ratification d’une ordonnance que le bourgmestre Emmanuel Burton a dû prendre en urgence, il y a quelques jours. Le document interdit tout accès à l’édifice le temps qu’un expert en stabilité passe sur place et remette un rapport sur la situation du bâtiment, qui est propriété communale.

Suite à ces soucis d’humidité, une partie du plafonnage est tombée au sol. Ce qui, compte tenu de la situation, n’est pas tout à fait étonnant. Le souci, c’est que la base d’un arc-boutant est concernée. Par précaution, les autorités communales veulent qu’une expertise soit réalisée et détermine si l’arc-boutant est fragilisé ou non par ce problème d’humidité.

"On ne va pas reboucher sans s’assurer qu’il n’y a pas de problème", résume le bourgmestre Burton.

La décision a été approuvée par la minorité. Côté Ecolo, Charles Traoré a demandé au collège si, au cas où la fermeture devrait se prolonger, des alternatives avaient déjà été trouvées. Pour le conseiller, les soucis rencontrés dans le passé à l’église de Mellery ont montré que renvoyer les fidèles vers un autre village ne fonctionne pas.

"Ce sont pour une bonne part des personnes âgées. Avec le Covid, elles sont restées enfermées et étaient heureuses de se retrouver de temps en temps à l’église", a fait valoir le conseiller écolo.

Le souci, c’est que les endroits disponibles à Sart-Dames-Avelines ne sont pas nombreux, et que la salle polyvalente recommence à être louée pour une série d’activités. L’église est fermée temporairement et sous réserve de ce que dira l’expert - il doit passer sur place dans quelques jours - l’échevin des travaux Philippe Vanhollebeke espère pouvoir sécuriser l’endroit concerné avec des barrières Herras, en laissant libres les autres zones à l’intérieur de l’église.

V.F.