Brabant wallon La ministre de l’Action sociale invite les communes et la Province à se concerter.

Il existe aujourd’hui dix abris de nuit en Wallonie, mais aucun dans le Brabant wallon. Alors que ce 10 octobre marque la Journée de lutte contre le sans-abrisme, il faut malheureusement souligner que cet hiver, une fois encore, les plus démunis ne pourront pas compter sur un toit durant la nuit dans notre province. Ils seront dans l’obligation d’aller dans d’autres provinces, mieux loties en la matière.

Et comme le rappelait le député tubizien Laurent Heyvaert ce mardi en commission de l’Action sociale du Parlement wallon, " croire que cette province n’est pas touchée ou peu par la précarité est une illusion ". Celui-ci a interpellé la ministre wallonne Christie Morreale sur la situation chez nous. "En février 2017, le gouvernement décidait d’une programmation territoriale des abris de nuit en Wallonie. Dans cette programmation, il était prévu qu’un abri de nuit au minimum soit agréé dans chaque province. Cette programmation devait être effective au 31 décembre 2018. En Brabant wallon, les tentatives de la majorité provinciale (MR-PS) en vue de trouver un endroit pour installer un abri de nuit n’ont pas abouti."

Mais, à entendre la réponse de la nouvelle ministre, rien ne semble véritablement bouger. " Les cinq maisons d’accueil de la province du Brabant wallon et la Province se réunissent pour réfléchir à l’implantation d’un abri de nuit sur l’entité, a répondu Christie Morreale. En tant que ministre de l’Action sociale, j’ai un rôle d’impulsion dans ce dossier, en invitant par exemple les autorités communales et provinciales à s’accorder sur un projet fédérateur qui permettra de doter le Brabant wallon d’un abri de nuit. "