Vu l'actuelle période de sécheresse de ces dernières semaines et les fortes chaleurs de ces derniers jours, les installations de production d’eau potable sont très fortement sollicitées partout en Wallonie.

Le week-end dernier, l'inBW, intercommunale régulant la production et la distribution d’eau potable, l'assainissement des eaux usées et des eaux pluviales, s'est interrogée sur la consommation d'eau des habitants du Brabant wallon. En effet, les pics de consommation observés ont atteint des niveaux records jamais enregistrés.

"Nous mettons bien entendu tout en œuvre pour y assurer la continuité de l’alimentation en eau en toutes circonstances. L’actuel manque de précipitations n’a pas encore d’impact majeur sur nos réserves. La plupart de nos captages étant localisés dans des nappes profondes, l’influence d’une sécheresse y est plus lissée dans le temps", expliquent-ils dans un communiqué.

Afin de limiter au maximum les risques de pénurie, l'inBW souhaite insister, encore plus que d’habitude, auprès des habitants pour que ceux-ci veillent à une consommation raisonnée de l’eau de distribution : l'idée est de se limiter aux usages essentiels et d'éviter notamment de laver un véhicule, de nettoyer une terrasse, de remplir une piscine ou encore d’arroser une pelouse à l’eau de distribution.