Ce week-end, les habitants de Bois-de-Nivelles ont fêté les 80 ans de leur chapelle.

L’endroit n’est pas connu de tous les Nivellois mais à Bois-de-Nivelles, hameau situé de l’autre côté du ring, se dresse une imposante chapelle. Une petite église, en réalité, et cette chapelle Saint-Joseph a fêté ce week-end ses 80 ans. Les élèves de l’académie aclote en ont profité pour donner de petits concerts vendredi soir et dimanche sur place.

Et les responsables, eux, ont retracé l’histoire et le départ un peu chahuté de la chapelle. Le projet a en effet été envisagé dès 1911 : à l’époque, Bois-de-Nivelles comptait 400 habitants et les églises les plus proches se situaient à plus de 3 km. Pierre de Burlet, conseiller communal catholique soutenu par plusieurs curés, avait fait sa demande à l’archevêché de Malines.

Où on préférait plutôt utiliser pour la messe l’école locale. Le cardinal Mercier est intervenu et en 1920, un avant-projet avec devis estimatif a été approuvé par le conseil communal, Pierre de Burlet étant devenu bourgmestre.

Mais en 1921, le socialiste Jules Mathieu a été élu à ce poste et l’abbé qui avait déjà acheté le terrain a été contraint de le revendre ! Le projet n’a finalement été réactivé qu’en 1937, après une pétition des habitants alors qu’une chapelle avait été inaugurée à la Maillebotte. De nouveaux plans et un terrain offert par une famille ont permis de concrétiser le dossier, et la chapelle Saint-Joseph a été bénéfice en 1939.