Il y a un peu plus de deux semaines, Engie déposait son dossier pour la construction et l’exploitation de deux éoliennes d’une hauteur de 150 m sur le territoire de Rebecq. Les fonctionnaires technique et délégué de la Région wallonne avaient jusqu'au 14 octobre pour examiner et éventuellement déclarer ce dossier complet et recevable, ou pas. Si le dossier s’avérait complet au terme de ce délai, la Commune de Rebecq était dans l'obligation d'organiser une enquête publique de 30 jours durant laquelle le dossier serait consultable à l’administration communale ainsi que sur le site Internet.

Et la date fatidique du 14 octobre est arrivée... tout comme le verdict des fonctionnaires technique et délégué de la Région wallonne. Après analyse, ceux-ci ont estimé que la demande de permis unique d'Engie était incomplète. Selon la procédure, le demandeur dispose à présent d'un délai de six mois pour envoyer les compléments.