Il y a quelques semaines, le Centre culturel de Nivelles avait lancé un appel à des musiciens amateurs et de jeunes groupes en vue des fêtes de la musique. En précisant qu’il lui était impossible de déterminer, vu la situation sanitaire, quelles seraient les conditions d’organisation mais en martelant que la fête, de toute façon, aurait bien lieu.

L’heure étant aux assouplissements « prudents », l’événement est désormais confirmé: ce sera les samedi 19 et dimanche 20 juin, dans le cloitre de la collégiale. Un endroit qui permet de combiner plein air et contrôle aisé du public.

A ce stade, le port du masque restera de rigueur et le public sera disposé en "bulles", avec un maximum de 200 personnes et donc un système de réservation en ligne via le site www.ccnivelles.be. Mais il n’est pas exclu que d’ici là, il y ait encore de petits allègements de ces contraintes…

Comme il est de coutume à Nivelles, cette série de concerts donnés à l’occasion des fêtes de la musique seront proposés gratuitement. Il n’y aura pas, cette année, de petite restauration mais les professionnels de l’horeca ne manquent pas à la Grand-Place…

Quant au programme, il commencera samedi 20 juin à partir de 18 h, avec un DJ set des Dubsiders, précédés d’autres DJ nivellois en première partie.

Dimanche, changement radical de style pour le premier concert, puisque c’est un duo violoncelle/piano qui lancera la journée à 11 h, avant de céder la scène au Corps musical nivellois. Après un concert spectacle Radio Paillette l’après-midi viendront, à 18 h, les trois groupes de scène ouverte: Wholly Funk Men, Jobee Project et The Honey Badgers. Le Pepes clôturera la soirée à partir de 21 h.