Confrontée à une situation de plus en plus compliquée à gérer dans l’enseignement, la commune de La Hulpe a décidé – en concertation avec les directions d’école – de suspendre les cours en présentiel au sein des 4 écoles primaires et maternelles présentes sur son territoire - enseignement libre et communal confondus. Une mesure qui entre en vigueur dès ce jeudi 29 octobre et qui se prolongera jusqu’au 13 novembre inclus. Deux semaines – hors congés scolaires évidemment – où les professeurs des classes de primaire dispenseront leurs cours à distance.

« C’est une mesure forte, mais c’est la seule solution qu’il nous restait, explique Josiane Fransen, l’échevine de l’Enseignement. On a pris le pouls au sein de nos 4 écoles primaires et maternelles et il s’avère que 3 écoles sur 4 sont dans de grosses difficultés. Car environ 50% du personnel est touché par le virus. Ce qui comprend à la fois des cas positifs mais également du personnel mis en quarantaine préventive. »

Une situation qui a amené la commune à se poser la question de la fermeture pour protéger et soulager les enseignants, mais aussi pour éviter un de mettre ses établissements scolaires KO. « On a d’abord été relativement épargné. Mais depuis deux semaines, on ne cesse de devoir trouver des solutions. Des surveillants remplacent des instituteurs, des directeurs remplacent aussi des profs, etc. Mais nos possibilités humaines sont limitées. On devait donc prendre une initiative. Surtout que du côté des parents d’élèves, il y a avait aussi de quoi devenir fou, à force de recevoir des directives et informations différentes tous les jours. »

Une suspension temporaire des cours en présentiel qui ne signifie pas que les écoles fermeront. « Une garderie sera accessible dans chaque école, continue l’échevine. Les enfants y bénéficieront du même contenu éducatif que pour les cours à distance. Mais nous encourageons les parents à garder leurs enfants à la maison, dans la mesure du possible. »