Brabant wallon La chaîne ne renonce pas à son projet de magasin entre La Hulpe et Rixensart.

"Nous ambitionnons toujours de développer un ensemble commercial composé d’un magasin Lidl, d’une autre surface commerciale ainsi que six logements à la rue Colonel Montegnie, annonce Julien Wathieu, le porte-parole de Lidl Belgique. Nous comprenons les interrogations de certains riverains. Nous avons pris acte des remarques de l’enquête publique et nous avons soigneusement analysé les points soulevés par les riverains et les communes. Nous introduisons aujourd’hui un recours car la demande de permis initiale présentait déjà des réponses à différentes remarques."

Le message de Lidl Belgique est on ne peut plus clair. Confrontée au récent refus de la Région wallonne face à leur demande de permis, la chaîne allemande de distribution a décidé de ne pas baisser les bras et d’utiliser les moyens légaux en sa possession. "On comprend les points de vue des riverains et des communes, mais on souhaite élever le débat, continue Julien Wathieu. Nous espérons que la réalisation de ce projet connaîtra une issue positive. Aujourd’hui, nous laissons le soin à la commission de recours d’analyser notre requête. Mais la porte pour des discussions éventuelles est ouverte. "

Anticipant déjà les réactions générées par cette décision, Lidl a tenu à préciser sa défense pour certaines des remarques formulées à la fois par les riverains et les communes de Rixensart/La Hulpe.

Comme les risques d’inondations. "Une étude scientifique relative aux inondations (qui a reçu l’avis favorable de la Province) démontre que le projet n’aura aucun impact négatif." Quant aux soucis de mobilité provoqués par ce projet, Lidl répond que "ce magasin ne sera pas une source nouvelle de difficultés. De plus, nous avons déjà mis des propositions sur la table, qui sont autant de pistes à étudier avec les communes. "

Concernant l’environnement, Lidl assure " que ce projet sera le plus durable possible, tant dans les matériaux utilisés que dans les équipements. Des panneaux solaires et des bornes de recharge électriques seront ainsi disponibles ".

Enfin, face aux craintes acoustiques, Lidl invoque un rapport, celui de la société SGS, spécialisée dans ce domaine. "Ce rapport indique qu’aucun impact supplémentaire ne sera constaté par rapport à l’acoustique existante."