Un salon de massage enfreignant l'interdiction d'activité a été contraint de fermer ses portes lundi à Ottignies. Lors d'un contrôle effectué lundi après-midi dans cet institut de massage chinois situé le long de l'avenue Reine Astrid, des inspecteurs du service public fédéral (SPF) de l'emploi, du travail et de la concertation sociale ont constaté que l'établissement se trouvait en activité. La police a dès lors été amenée à intervenir. Les scellés ont été apposés à l'entrée du commerce, en vertu de l'interdiction d'activité édictée par le gouvernement dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. 

Quatre personnes, dont un client occupé à se faire masser au moment du constat, ont été verbalisées. Le dossier doit être transmis pour suivi au parquet du Brabant wallon.