WATERMAEL-BOITSFORT/AUDERGHEM

Les commissariats de Boitsfort et d’Auderghem se regrouperont en 2013

COMMISSARIAT “On envisage l’entrée des policiers à l’horizon 2013 en partie, en 2015 en totalité” , se réjouit la maïeur boitsfortoise et nouvelle chef de zone, Martine Payfa (FDF). “Le lieu est adéquat et le bâtiment remarquable. Nous y installerons les commissariats d’Auderghem et de Boitsfort dès la fin des rénovations.”

C’est pour garantir l’accessibilité des services de police et répondre aux nouvelles normes, notamment en termes de cachot, de vestiaire et de féminisation des services de police que les communes de Boitsfort et d’Auderghem ont sauté le pas.

Elles ont déboursé, avec la commune d’Uccle qui complète la zone, la somme de 2.300.000 € pour l’acquisition de ce bâtiment de 4.385 m² situé rue de Tritomas, 7, sur le territoire de Boitsfort, à 20 mètres de la frontière auderghemoise. Les rénovations coûteront pas moins de 6,22 millions d’euros. Le compromis de vente sera signé fin mars.

“Les polices d’Auderghem et de Watermael-Boitsfort ont besoin d’espace pour offrir à la population la qualité de service que le citoyen est en droit d’attendre d’une police moderne”, indique la zone de police pour expliquer cette relocalisation ainsi que le coût de ce tout nouveau commissariat de proximité.

“Nous ne voulions pas construire du neuf ! Il nous a fallu trois ans de réflexion avec Belgacom pour acquérir le bâtiment, qui est idéal car il se situe près de l’autoroute, près du boulevard du Souverain, et qui ne compte que peu de riverains dans ses alentours” , signale Martine Payfa.

La bourgmestre précise que les rénovations à venir feront de ce commissariat un bâtiment exemplaire en terme de développement durable.

“Une première en Région bruxelloise” , insiste-t-elle. “Un commissariat est très énergivore car il est ouvert 24 heures sur 24. Pour en faire un bâtiment passif, nous demanderons des subsides à la Région bruxelloise .”

Enfin, la bourgmestre reconnaît n’avoir encore aucune idée quant au devenir des commissariats actuels. À Boitsfort, celui-ci pourrait devenir des logements, a-t-elle toutefois indiqué. “Nous devons encore en discuter.”



© La Dernière Heure 2010