Cocorico pour le Brabant wallon et plus précisément pour la région tubizienne. En effet, pour la toute première fois, une entreprise logistique belge, à savoir Van Mieghem Logistics, va exploiter le Mercedes-Benz eActros en version full électrique.

L’entreprise familiale, spécialisée à la fois dans le transport international et les services de distribution nationaux, teste actuellement l’eActros sur ses parcours de distribution journaliers de moins de 200 km, au départ du siège basé à Saintes. “La préservation des ressources naturelles fait partie intégrante des activités de notre entreprise. C’est pourquoi nous avons déjà investi dans l’installation de panneaux solaires sur la toiture de notre nouvel entrepôt. Nous envisageons également d’installer des éoliennes sur notre site, la solution idéale pour produire notre propre électricité afin d’alimenter nos camions électriques et nos entrepôts logistiques à l’avenir”, explique Laurent Van Mieghem, membre de la direction de Van Mieghem Logistics.

Fort de cette envie de réduire son empreinte écologique, l’entreprise a donc décidé de tester ce nouveau camion 100 % électrique. “Nous avons toujours affiché un intérêt très mitigé pour les camions au CNG ou LNG car ces combustibles sont aussi d’origine fossile. En revanche, la solution du camion tout électrique nous a toujours plu. Et comme notre flotte est composée à 90 % de véhicules Mercedes-Benz, nous voulions participer aux essais. C’est pour nous la meilleure option pour mettre en œuvre une solution de transport neutre en CO2 en accord avec nos valeurs de durabilité tout en donnant le ton en matière de technologie moderne et écologique.”

Dans un premier temps, le Mercedes-Benz eActros sera utilisé pour la livraison de produits pharmaceutiques aux hôpitaux et aux maisons de soins. D’autres missions devraient ensuite lui être confiées. Offrant un rayon d’action de 200 km, le camion de 25 tonnes est équipé d’une caisse mobile réfrigérée fonctionnant aussi à l’électricité. Quant aux batteries du véhicule, elles sont chargées la nuit dans l’entrepôt de la société.