Mardi matin, les Villersois qui habitent le long de la Thyle ont eu la désagréable surprise de voir que le cours d’eau, dont la qualité s’est améliorée depuis quelques années avec la mise en place du réseau d’égouttage villersois et des stations d’épuration, avait perdu sa transparence: l’eau était complètement blanche, comme si on y avait déversé une grande quantité de lait.

La commune de Villers-la-Ville a été avertie de cette pollution et a, à son tour, donné l’alerte auprès de la Province qui gère le cours d’eau ainsi qu’auprès du contrat de rivière. La source de cette pollution, mardi en début d’après-midi, n’avait pas encore pu être identifiée. Il semble que le problème se situe entre Villers-la-Ville et Sart-Dames-Avelines mais l’endroit exact n’a pas été localisé.

Si le cours d’eau a viré au blanc - mais cela semblait s’estomper cet après-midi -, à ce stade, il n’y a pas eu de mortalité particulière de poissons constatée dans la rivière et cette pollution ne dégageait pas non plus d’odeur caractéristique.