Il y a pas mal de temps déjà que la ville de Genappe envisage de céder la piscine communale à condition de trouver un partenaire qui accepte de couvrir le bassin, et donc de le rendre utilisable toute l’année. Le dossier a mûri et il y a quelques semaines, un appel a été lancé pour trouver un opérateur prêt à relever le défi, moyennant la conclusion d’un bail emphytéotique de 30 ans.

En clair, le partenaire assume les travaux puis la gestion de l’infrastructure rénovée, et agit durant 30 ans pratiquement comme s’il en était propriétaire, bien que le bien reste dans le patrimoine communal.

Plusieurs candidats se sont renseignés mais un seul a finalement été au bout de la démarche. Au conseil communal de mardi soir, le collège a proposé aux élus de la majorité – les partis de l’opposition avaient boycotté la séance pour réclamer des conseils en visioconférence – de voter en faveur de ce bail accordé à une société qui gère déjà 8 piscines.

L’investissement pour couvrir le bassin est évalué à plus d’1,4 million d’euros. La société accueillera les groupes scolaires de Genappe, ce qui permettra d’éviter les déplacements à Nivelles ou Fleurus, mais aussi le grand public en dehors des plages réservées aux écoles.

Le tarif a été fixé par le conseil : 3,90 euros pour les adultes habitant Genappe, 4,30 euros pour les autres adultes, 3,50 euros pour les enfants, et 60 euros par classe. Un prix d’entrée réduit pour les personnes précarisées sera octroyé via une intervention du CPAS du Lothier.