Très (trop) durement touché par les dernières mesures prises par le gouvernement, l’avenir de l’Horeca est loin d’être rose. Alors du côté de Jodoigne, on a décidé de prendre les choses en main en déliant les cordons de la bourse.

Lors du dernier conseil communal qui s’est tenu, de manière virtuelle, les édiles ont voté positivement une nouvelle aide. "Tous les établissements Horeca recevront une aide de 1 000 €, détaille Jean-Luc Meurice, le bourgmestre. Au-delà de cette prime, nous voulons montrer que nous sommes solidaires et proches d’eux."

Prochainement, si ce n’est pas encore fait, les 46 établissements répertoriés dans la cité de la Gadale seront contactés par les autorités communales afin de concrétiser cette aide financière qui sera une (petite) bouffée d’oxygène dans cet air impur qu’ils respirent depuis des mois.

D’ailleurs, depuis le début de la crise, les autorités communales n’ont pas hésité à déployer les gros moyens pour aider le commerce local puisqu’un budget de 500 000 euros (350 000 à l’ordinaire et 150 000 à l’extraordinaire) a rapidement été débloqué.

À ces 500 000 euros, on peut également ajouter 45 000 euros pour aider les commerçants et les familles avec la non-perception de la taxe terrasse, la fabrication des plexiglas, des aides financières aux ASBL pour la fabrication de visières, l’aide aux clubs sportifs, l’achat de masques FFP2 pour les médecins généralistes et la distribution des masques à la population.