Il y a quelques jours, le bourgmestre de Jodoigne, Jean-Luc Meurice, accompagné de l’échevine de l’Environnement et du directeur général, a signé la convention des Maires. En signant cette convention, la Ville de Jodoigne s’engage à réduire ses émissions de CO2 d’au moins 40 % d’ici à 2030. Cet objectif peut être atteint grâce à, notamment, une meilleure gestion énergétique et à un recours accru à des sources d’énergie renouvelables. "Le deuxième engagement est de renforcer la résilience de la commune en s’adaptant aux incidences du changement climatique", précisent les autorités communales.

Pour traduire ces engagements en actions concrètes, la cité de la Gadale effectuera un bilan des émissions et une évaluation des risques et vulnérabilités liés au changement climatique. La commune présentera également un plan d’action en faveur de l’énergie durable et du climat. Un rapport sera établi tous les deux ans afin d’évaluer, de suivre et de vérifier le plan d’action en faveur de l’énergie durable et du climat. Par ailleurs, la commune va engager un coordinateur climat grâce à un subside régional Pollec en vue de rédiger puis de mettre en œuvre son plan Climat-Énergie.

En séance le 22 décembre, le conseil communal a approuvé la signature de la convention des Maires, l’appel à projet Pollec et la participation à la plateforme Futureproofed mise à disposition par In BW.