Début mai, la Ville de Wavre avait déjà annoncé l’octroi d’une enveloppe de 400 000 euros, consistant en une série d’exonérations de taxes, en faveur des acteurs économiques actifs sur le territoire communal.

Dans la foulée, elle évoquait la mise en place d’un véritable plan de relance communal et voilà que cela se concrétise peu à peu. Lors du dernier conseil communal, la bourgmestre a indiqué que le collège communal allait rapidement mettre sur pied une ‘task force’, composée de "professionnels et de spécialistes des différents secteurs touchés, l’économie, le commerce, la culture, le social, l’événementiel… Leur expertise s’avérera indispensable dans notre réflexion", a ajouté Françoise Pigeolet (MR).

Fait marquant : le collège communal wavrien a décidé d’associer les groupes d’opposition à l’élaboration de plan de relance. " Ce réflexe de bon sens est humain et relève de l’instinct de survie, a continué la bourgmestre. La gravité de la situation nous impose le dépassement de clivages politiques stériles et l’heure est venue de nous asseoir ensemble autour de la table ."

Une main tendue appréciée et acceptée par tous les chefs de groupe de l’opposition, Défi, CH + et Ecolo qui ont tous accepté de participer à cette proposition.