Plusieurs actions seront menées en ce sens dans les mois à venir au sein de la Ville.

Lors du conseil communal qui s’est tenu mardi soir au sein de la cité du Betchard, un point complémentaire à l’ordre du jour était porté par Lyseline Louvigny (MR), Catherine Payen (Défi) et Marc Jonville (RC). Celui-ci demandait concrètement l’engagement de la Ville dans la lutte contre les violences conjugales, une problématique qui fait encore malheureusement trop souvent la Une des journaux !

Si le point a finalement été adopté, à l’exception des abstentions de Pierre Pinte (MR) et de Samuel D’Orazio (MR) qui ont expliqué "ne pas pouvoir prendre de décisions aussi importantes en cinq petites minutes. C’est un sujet complexe qui est d’ailleurs discuté au Parlement par des experts", il a tout de même été quelque peu modifié et adapté par les autorités communales.

Concrètement, la Ville de Tubize s’engage à organiser, sous l’égide de l’échevinat de l’Égalité des chances, une rencontre avec les différents acteurs concernés par la problématique de la violence faite aux femmes et aux hommes afin de faire un état des lieux des violences conjugales et intrafamiliales rencontrées sur le territoire de la Ville.

Elle réunira la commission du conseil communal sur les différentes propositions reprises dans l’interpellation, à savoir l’analyse de la convention d’Istanbul, la possibilité d’étendre la mission de l’Échevinat de l’égalité des chances à l’égalité femme-homme, à mettre sur pied un groupe de travail avec les acteurs concernés de l’entité dont l’objectif sera d’établir un plan d’actions concrètes avec notamment des actions dans les écoles.

Les autorités communales ont également décidé de participer à la campagne des rubans blancs et de mettre le drapeau communal en berne le 25 novembre en souvenir des femmes victimes de féminicides en Belgique et dans le monde. Enfin, dernier axe de cette "convention" : il a été décidé d’associer la zone de police Ouest Brabant wallon aux démarches visant à l’application de la convention d’Istanbul dans la zone de police.