La crise sanitaire n'épargne personne et il n'y a donc pas de raison que la police passe au travers des mailles du filet. Une réalité à laquelle est actuellement confrontée la zone de police Brabant wallon Est. En effet, plusieurs policiers ont récemment contracté le coronavirus. "À ce jour, quatre cas positifs ont été confirmés", avouent les forces de police au travers d'un communiqué.

Bien évidemment, comme c'est le cas pour tout le monde, diverses précautions ont été prises dans la foulée de cette annonce. "L’ensemble des membres du personnel sera testé dans les meilleurs délais. De plus, afin de limiter la propagation du virus, nous fermons les sites décentralisés, la salle d’attente du commissariat de Jodoigne et nous reportons également les missions non urgentes."

La zone sera-t-elle complètement à l'arrêt pour autant? Non, pas question de laisser la population sans policier. "Nous tenons à rassurer la population, continue la zone de police Brabant wallon Est. La zone de police s’est organisée afin de pouvoir assurer toutes les missions essentielles 24h/24. Nous vous tiendrons informés de l’évolution de la situation." Et de rappeler une fois encore, si nécessaire, de rester prudent face à la pandémie qui gagne à nouveau du terrain. "Prenez soin de vous et n’oubliez pas de respecter les gestes barrières, personne n’est épargné."