Au conseil provincial de la semaine dernière, le groupe cdH s’est dit déçu du travail de la province cet été en matière de soutien au sport. Les Humanistes ont salué ce qui a été réalisé ces dernières semaines comme l’opération Place aux Artistes destinée à soutenir la culturel, la campagne « Une nuit achetée = une nuit offerte » en matière de tourisme, ou encore l’appel à projets vers les communes pour aider l’horeca.

Mais le cdH ne voit toujours rien venir en matière de soutien aux clubs sportifs alors qu’il y a deux mois, il a transmis au collège des propositions concrètes d’aide ciblée.

« Malheureusement, préférant ignorer nos pistes de réflexion, la majorité provinciale MR-PS semble s’obstiner à rester indifférente au sort de tous les clubs et associations sportives, pourtant en grande difficulté », a attaqué Benjamin Goes, le chef de file cdH au conseil provincial.

Le groupe minoritaire avait proposé que soit mis en place un soutien financier pour l’achat d’équipement, et un soutien aux clubs pour la formation des animateurs avec une prise en charge des coûts de formation (avec un plafond de 1.000 euros par club). Le cdH voudrait aussi que soit créé un soutien social, pour prendre en charge les frais de cotisation des familles en situation difficile.

Le président du collège, Mathieu Michel, a indiqué que ces propositions avaient été analysées. Reconnaissant que la proposition humaniste est « construite et opérationnelle », il a promis que le sujet serait discuté prochainement.

V. F.