OTTIGNIES-LLN

Des jeunes ont nettoyé les abords et repeint les châssis du bâtiment

JEUNESSE Dix-sept jeunes âgés de 14 à 21 ans ont travaillé pour la ville d’Ottignies, ces dernières semaines, dans le cadre d’Été Solidaire.

“Nous avons reçu près de 40 candidatures , confie l’échevin de la Jeunesse Benoît Jacob. C’est pourquoi nous avons rencontré les jeunes, afin de voir qui était disponible à quel moment et opérer une sélection. Le groupe devait compter un certain nombre de filles et nous avons tenu compte du fait que cette opération est la presque la seule à permettre à des jeunes âgés de 15 ans de travailler.”

Les jeunes sélectionnés ont été répartis par équipes. Avec l’aide d’un menuisier, un groupe a notamment construit un bar alternatif, destiné à encourager les boissons non alcoolisées, et qui devrait faire sa première sortie en septembre, lors des fêtes de Wallonie. “Nous avons eu un accord avec la plaine des Coquerées , précise l’échevin. Un menuisier de la plaine a supervisé les jeunes, tandis que ceux-ci ont ensuite donné un coup de main pour divers travaux d’entretien, comme la tonte des pelouses.”

Un autre groupe s’est chargé du nettoyage des abords du Centre Nerveux : Florence, Jordan et Louise ont enlevé la mousse, nettoyé le barbecue, repeint le panneau de basket et les marques au sol, avant de s’attaquer aux châssis, supervisés par Caroline Dubois, coordinatrice de la maison des jeunes.

Deux jeunes bénévoles ont nettoyé le long de la Dyle. Il a aussi fallu baliser à nouveau le circuit VTT : les autocollants arrachés ont été remplacés par des plaques fixes.

Un groupe s’est chargé d’entretenir le bois de la chapelle aux Sabots avec IPB. Enfin, quelques jeunes ont travaillé avec le service Travaux, aux espaces verts et au magasin. “C’était une première, mais tout s’est bien déroulé” , se réjouit l’échevin qui envisage de reconduire cette collaboration.



© La Dernière Heure 2010