WATERLOO

Les travaux d’embellissement du centre s’étendront du 22 février à juin

TRAVAUX Modifier le centre de la cité du Lion et donner un caractère prépondérant au centre-ville par rapport à la nationale, c’est l’objectif des travaux qui doivent débuter le 22 février (sous réserve d’intempéries) entre les rues de la Station et Dewit.

Un premier tronçon central destiné à embellir le centre et devrait se terminer en juin. Une période durant laquelle tous les commerces resteront accessibles, de même que les parkings.

Seule modification : la fermeture définitive de l’accès au parking Wellington via la chaussée de Bruxelles. Il restera accessible via l’avenue Reine Astrid et la rue Verbeek.

Une modification qui préfigure le projet ING pour le site de l’ancien Delhaize. Ce projet prévoit des logements et des surfaces de 800 m2, notamment pour des commerces spécialisés, en plus de terrasses. Entre 600 et 900 places de parkings sont aussi envisagées pour le chaland, les habitants et les commerçants.

“Nous ne sommes pas indifférents à la problématique du parking” , confirme Serge Kubla. “Mais il faut en finir, avec les stationnements en double file, dans la N 5, avec les arrêts pour effectuer un créneau. Les fournisseurs seront dotés d’emplacements spécifiques et il ne sera plus question de stationner sur les trottoirs.”

Enfin, si le bourgmestre assure que les deux prochaines phases (avenue Reine Astrid/avenue Claire et rue Verbeek-drève Richelle) se concrétiseront, il n’avance pas de calendrier.

“Le souhait général, c’est une cohérence et une homogénéité “, note Serge Kubla. “Nous voulions donner une impulsion sur une partie commerciale, mais on ne saura pas réaliser les trois phases de ce chantier sous cette législature. Nous voulons aussi voir comment cette modification sera appréciée par les commerçants et clients. De plus, des travaux sont aussi en cours à la rue Mattot et nous avons des promesses à tenir à l’égard des habitants de la drève de l’Infante.”

L’année 2011 devrait tout de même voir la réalisation d’un deuxième tronçon.



© La Dernière Heure 2010