Ces prochains jours, alors que le chantier de reconstruction des arcades de l’abbaye était dans une phase qui devait entraîner la fermeture totale du passage durant la journée, la voie restera libre. Le passage se fera toujours en alternance, mais il n’y aura pas d’interdiction de circuler sous les arcades… pour cause de covid-19.

En effet, ces prochains jours, les travaux seront suspendus parce qu’un ouvrier de la société qui se charge de la reconstruction a été testé positif au coronavirus. Ce qui fait que dix de ses collègues avec lesquels il était en contact au quotidien sont écartés par précaution, et devront à leur tour être testés.

Onze hommes en moins, évidemment, il y a de quoi revoir l’organisation du travail sur place. A priori, la suspension du chantier qui a été décidée jeudi sera effective jusqu’à mardi au moins, en espérant que les tests des travailleurs soient négatifs et qu’ils puissent mettre fin au plus vite à leur quarantaine.

Les mauvaises langues diront qu’on n’est plus à quelques jours près pour cette restauration qui a déjà connu quelques rebondissements du genre appel d’offres à relancer du côté de la Région wallonne, impossibilité de commencer avant le passage du tour de France sur place pour ne pas dresser des échafaudages sur le chemin des coureurs, désaccord entre la commune et le SPW sur la fermeture de la route…