Brabant wallon

Les porteurs de projet pourraient toutefois déposer une demande de permis s'ils ne trouvent pas de site ailleurs.


Avant même que le dossier ne soit officiellement rentré, le projet de base ULM du côté de Thorembais-les-Béguines faisait déjà grincer des dents à Perwez. Pour rappel, l’ulmodrome de Liernu doit impérativement déménager à la suite de l’implantation d’éoliennes à proximité et c’est du côté de Perwez que les porteurs de projet souhaiteraient s’installer.

Mais suite à une réunion d'information très tendue à salle Perwex il y a quelques jours, le collège perwézien s'est exprimé mercredi contre la base. "Deux éléments majeurs mis en avant dans le cadre de notre campagne électorale et donc de notre programme ne sont pas rencontrés, entame Jordan Godfriaux, le bourgmestre de Perwez. Le premier, c'est de développer Perwez en gardant son cadre rural et de prendre en compte les spécificités des villages. Le second, c'est que nous nous sommes engagés à informer et à se concerter avec les habitants quand il y a un projet avec un impact significatif, préalablement à la décision du collège. Ce que nous avons fait."

C'est donc un non catégorique qu'a adressé le collège communal aux porteurs de projet. Mais ceux-ci sont toutefois encore libres de faire fi des oppositions et de déposer une demande de permis. Si tel est le cas, le collège aurait toujours la possibilité de la rejeter. Mais d'après le bourgmestre, ils auraient entamé des recherches ailleurs qu'à Perwez.

D'après nos confrères de Canal Zoom, les porteurs de projet renoncent à déposer une demande de permis dans l'immédiat sur le site visé à Thorembais. S'ils ne trouvent un lieu alternatif, ils pourraient tout de même déposer une demande de permis.