L'association Europa Nostra, une fédération d'associations mobilisées pour la sauvegarde et la promotion du patrimoine culturel, a dévoilé mardi la liste des "sept sites patrimoniaux les plus menacés d'Europe". Parmi ceux-ci figure l'ancien couvent des Récollets, à Nivelles, ancienne propriété de la Régie des bâtiments revendu à la Ville, avant d'être cédé à un promoteur privé qui envisage d'y aménager des logements. L'ancien couvent, non classé, fait l'objet d'un bras de fer qui dure depuis plusieurs années entre le promoteur propriétaire, et un comité de riverains activement soutenu par Europa Nostra Belgium. 

Une première liste de douze sites patrimoniaux en danger avait été constituée avec la collaboration d'experts. Parmi ceux-ci, les "sept sites les plus menacés en 2022" ont été sélectionnés par le "board of Europa Nostra". Pour Europa Nostra Belgium, qui a introduit une demande de classement actuellement à l'analyse dans les services de la Région wallonne, le Couvent des Récollets est le seul exemple complètement conservé de l'architecture et de la structure franciscaine en Belgique.

"La sélection a été faite sur la base de l'importance patrimoniale exceptionnelle et de la valeur culturelle de chacun des sites ainsi que sur la gravité de la menace à laquelle ils sont confrontés. Le niveau d'engagement des communautés locales et l'engagement des acteurs publics et privés pour sauver ces sites ont été considérés comme des valeurs ajoutées cruciales. Un autre critère de sélection était le potentiel de ces sites à servir de catalyseur pour un développement socio-économique durable", indique Europa Nostra.

Le fait que le site ait été retenu dans la liste de ceux qui sont parmi les plus menacés d'Europe fait qu'une équipe d'experts représentant Europa Nostra et l'Institut de la Banque européenne d'investissement rencontreront les parties pour fournir des conseils pour sauver ce patrimoine et identifier également des sources de financement possible.