On sait que les temps sont difficiles pour certaines familles, et Genappe n’échappe malheureusement pas au contexte actuel de précarité grandissante. Parmi les actions mises en place par le CPAS, une coopération avec l’association nivelloise Soli-Dons s’est concrétisée pour la première fois la semaine dernière, et va se poursuivre chaque jeudi.

Il s’agit d’ouvrir, dans la salle communale de Vieux-Genappe, un point de distribution de colis alimentaires contenant des produits frais. Le besoin est important : une quarantaine de familles du Lothier se déplaçaient déjà régulièrement à Nivelles pour obtenir ce type de colis. La convention passée avec le CPAS pour organiser une distribution à Genappe leur évitera de faire des trajets.

Soli-Dons existe depuis 2018 et en 2019, elle a récolté pas moins de 117 tonnes de produits alimentaires dans les grands magasins (Colruyt, Aldi, Carrefour) de la région, pour éviter le gaspillage et permettre à des personnes en difficulté de profiter de légumes, de viande et d’autres aliments frais invendus mais toujours consommables.

" L’an dernier, nous avons distribué 3 700 colis à Nivelles, confirme la responsable, Aurélie Lacaille. Nous ne sommes pas un magasin ou une épicerie sociale : nous ne travaillons qu’avec les CPAS ou les associations qui travaillent avec les personnes souffrant de précarité. Nous disposons d’une fiche qui reprend la composition de la famille, et même éventuellement certaines contre-indications alimentaires. Sur cette base, nous composons les colis. "

Concrètement, pour bénéficier de ces colis de produits frais de Soli-Dons, les familles doivent donc passer par le CPAS, qui transmet les renseignements à l’association. Pour la première distribution, la semaine dernière, huit bénéficiaires avaient été identifiés. Évidemment, la discrétion nécessaire est assurée.

Soli-Dons aide non seulement ces familles, mais elle œuvre aussi à la réinsertion professionnelle en employant des personnes que les CPAS partenaires tentent de remettre à l’emploi, via le système des articles 60.