Dans une lettre ouverte adressée aux Gréziens et diffusée cette semaine, le directeur de la maison de repos Le Home Renard, Xavier De Cleyre, fait part de ses préoccupations quant à la survie de l’infrastructure actuelle et donc de la préservation de l’emploi et de la possibilité pour le CPAS d’accueillir encore des seniors.

C’est que la maison de repos de 69 lits, qui "fête" cette année ses 40 ans, est arrivée en fin de vie. Elle ne répond plus aux normes actuelles et les autorités communales cherchent depuis deux mandatures à la remplacer. La première projetait de détruire le bâtiment actuel pour le reconstruire, tandis que la majorité en place envisage de construire une nouvelle maison de repos et de soins de 97 lits, sur un terrain situé entre la ruelle des Foins et le sentier des Cinq Bonniers. Sauf que la demande de permis a été refusée par la fonctionnaire déléguée en décembre dernier.

C’est donc à titre personnel mais avec l’approbation communale que le directeur du home a tiré la sonnette d’alarme. Celui-ci regrette la lenteur et les blocages dans ce dossier. " Les gens ne sont pas sensibilisés par la problématique de l’accueil des personnes âgées, estime Xavier De Cleyre. On a mis une énergie folle dans l’élaboration de ce nouveau projet et aujourd’hui, on revient au point de départ. Je sens l’inquiétude des résidents et de leurs familles augmenter. On n’avance pas, on recule. "

S’il comprend la contestation de certains riverains impactés par le futur projet, le directeur de la maison de repos déplore l’opposition de principe menée par d’autres, alors qu’une concertation a été entamée.

Comme elle l’avait annoncé, la commune a introduit un recours auprès du gouvernement. La décision du ministre Borsus devrait tomber pour fin mars.