Désormais en charge de la Régie des bâtiments, le secrétaire d’État Mathieu Michel a participé lundi à une réunion en visioconférence destinée à faire le point sur le dossier de construction d’un nouveau palais de justice à Nivelles. On se souviendra que le projet n’en finit pas de faire du surplace alors que le terrain a été acheté il y a plus de dix ans, et que les premiers plans présentés sont déjà obsolètes.

Le bourgmestre Pierre Huart avait pris l’initiative de cette rencontre qui a réuni des représentants du parquet, du tribunal de première instance, du collège communal et d’autres élus aclots. “J’ai enfin bon espoir de voir ce projet aboutir”, souffle le maïeur de Nivelles en indiquant que l’arrivée de Mathieu Michel aux commandes de la Régie des bâtiments est une opportunité pour relancer le dossier.

L’intéressé reste plus prudent, même s’il convient que tout le monde, lui compris, voudrait que le regroupement des services de la justice nivelloise sur un même site se concrétise. L’idée de cette première réunion – il y en aura d’autres – était surtout de faire le point avec les acteurs de terrain, d’identifier comment le dossier avait évolué, de pointer les difficultés et d’éventuelles pistes pour avancer. Un rapport a été fait aux responsables de la Régie des bâtiments, qui devraient eux aussi apporter prochainement certains éléments.

Comme je prends le dossier en cours, il était important d’entendre les différents interlocuteurs, confirme Mathieu Michel. La Régie des bâtiments est l’opérateur de l’Etat fédéral, et il y a beaucoup de projets. Dans ce dossier, je n’agis que sur commande du SPF Justice.