Brabant wallon Après les nombreux accidents, notamment mortels, la zone de police a décidé de sévir.

L'an dernier, une mère de famille perdait la vie au carrefour de l'arbre Sainte-Anne (N5) à Genappe, avec ses deux enfants à son bord, suite à une collision avec un véhicule qui avait brûlé le feu. Un accident tragique qui avait suscité l'émoi de toute une commune. Une marche avait alors été organisée en son honneur par le collectif "Sauvons des vies", composé de proches de la victime. Ceux-ci demandaient principalement l'aménagement d'un rond-point à cet endroit où de nombreux accidents se sont déjà produits. 

La mobilisation avait quelque peu bousculé les autorités publiques qui, dans les semaines suivantes, ont entamé des aménagements. Le SPW, gestionnaire de la route, avait effectué des marquages au sol et placé des plots, en réduisant la circulation à une bande à l'approche du carrefour dans les deux sens. Mais depuis lors, plus rien... Les autorités communales déploraient encore il y a quelques semaines l'immobilisme du service public.

Ce mardi matin, la zone de police Nivelles-Genappe a pris les devants et a fait installer un Lidar au carrefour, en direction de Genappe-Waterloo. Pour rappel, la vitesse y est limitée à 70 km/h. En espérant que le boîtier permettra d'en surprendre quelques-uns et de sauver des vies...