Frank Denis aurait refusé son extradition, la chambre du conseil a dix jours pour se prononcer.

Nouveau rebondissement dans l'affaire du meurtre la semaine dernière de la Belge, Anne Hugot, originaire de Rebecq, dans sa maison de Tolox, dans la province de Malaga. Celle-ci avait été retrouvée mardi soir par son frère, dans son lit, recouverte de draps et ensanglantée. Le meurtrier présumé, Frank Denis (49 ans), un ami de la victime et originaire d'Hal, devrait être extradé vers l'Espagne, comme le révèlent nos confrères de L'Avenir. Celui-ci avait été interpellé vendredi dernier à Tubize, à bord du véhicule de la victime. Il avait sur lui un cutter et une espèce de bonnet cagoule portant deux trous à la place des yeux.

L'homme semblait être surpris lorsqu’il a appris qu’il était sous le coup d’un mandat d’arrêt européen pour meurtre. Il a nié être meurtrier ou voleur, toujours d'après nos confrères. Il a été entendu par une juge d’instruction nivelloise, à qui il a déclaré refuser son extradition.

Face au refus du suspect, la chambre du conseil aura dix jours pour rendre une ordonnance conforme à la demande, le temps de vérifier les conditions d'extradition. Nul doute que l'extradition sera accordée.